Évaluateur agréé

 Rôle de l’évaluateur agréé

L’évaluateur agréé formule une opinion objective et motivée sur la valeur d’un bien ou d’un droit immobilier. Il procède à l’examen méthodique du marché immobilier et produit un rapport d’évaluation.

Une évaluation immobilière est par exemple requise pour :

  • acheter, vendre, construire une propriété;
  • négocier un financement hypothécaire;
  • confectionner  le rôle d’évaluation municipale;
  • contester l’évaluation municipale, s’il y a lieu;
  • une  expropriation;
  • connaître  la valeur assurable d’un bâtiment;
  • le  fonds de prévoyance d’une copropriété;

L’évaluateur agréé est aussi un gestionnaire immobilier qui conseille son client sur la rentabilité et la croissance des actifs immobiliers.

 

Rôle de l’évaluateur agréé en matière de copropriété

En matière de copropriété, le rôle de l’évaluateur agréé peut prendre plusieurs formes.

  •  L’évaluateur agréé peut être mandaté par une institution financière prêteuse (ou par l’emprunteur lui-même) afin d’établir la valeur marchande d’un bien représentant la garantie hypothécaire du prêteur. Cette valeur est nécessaire pour établir  le financement d’un projet de copropriété ou l’achat d’un appartement en copropriété ou pour  le financement de travaux.  
  •  Il est aussi fréquemment mandaté par les assureurs des immeubles en copropriété pour émettre une opinion sur la valeur d’un bien immobilier aux fins d’assurance.
  • Plusieurs membres de l’Ordre sont en mesure de réaliser l’étude du fonds de prévoyance afin de déterminer le montant  des cotisations qui doivent y être versées. Ils participent également à l’élaboration du carnet d’entretien.
  • L’évaluateur agréé peut agir comme gestionnaire de copropriété (gérant externe).
  • L’évaluateur agréé peut conseiller les promoteurs sur la rentabilité de leur projet et en établir la valeur aux fins de vente à la création et pendant toute la durée de vie de l’immeuble.

 

Consulter le registre des membres des évaluateurs agrées du Québec

 

Professionnels encadrés par l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec

La mission de l’Ordre des évaluateurs agréés du Québec (OÉAQ)  est  de protéger le public en surveillant la qualité des actes posés par ses membres. Il s’en acquitte en appliquant divers mécanismes de contrôle : les sanctions disciplinaires, l’inspection professionnelle, la réglementation (le Code de déontologie, les normes de pratique professionnelle), la formation continue obligatoire, l’admission et l’assurance responsabilité professionnelle.